You are currently viewing Comment voir les films dès maintenant (ou très bientôt) dans les salles ?

Comment voir les films dès maintenant (ou très bientôt) dans les salles ?

Et si vous-même vous-même apprêtiez à encastrer les escabeaux… de votre cinémathèque ! A 48 heures de la gala de terminaison du Festival de Cannes, des salles, un peu urbi et orbi en France, se préparent à arroser certains des films projetés sur la Croisette en générale. Rappelons déjà que quatre films sont sortis. Annette de Leos Carax en même temps que Adam Driver et
Marion Cotillard, Benedetta de Paul Verhoeven en même temps que
Virginie Effira, Bergman Island de Mia Hansen-Love en même temps que Tim Roth et Titane de Julia Ducournau en même temps que l’une des révélations du anniversaire, l’pharamineuse Agathe Rousselle. A ceci s’ajoute Journal de Tûoa de Miguel Gomes présenté à la Quinzaine des réalisateurs. Chacun de ces films, dans des genres très inégaux, devrait deviner à eux connu, à n’en pas osciller.

Et d’disparates vont préserver : Drive my car de Ryusuke Hamaguchi le 18 août, France de Bruno Dumont le 25 août, Le articulation d’Ahed de Nadav Lapid le 15 septembre, Tout s’est bien passé de François Ozon et Flag Day de Sean Penn le 22 septembre, Les Intranquilles de Joachim Lafosse le 6 octobre, Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier le 13 octobre, The French Dispatch de Wes Anderson le 27 octobre, Les Olympiades de Jacques Audiard le 3 brumaire, Haut et raide de Nabil Ayouch le 10 brumaire, La énervement de Petrov de Kirill Serebrennikov le 1er décembre, Lingui de Mahamat-Saleh Haroun le 8 décembre, Un preux d’Asghar Farhadi le 22 décembre, L’fiction de ma héroïne de Ildiko Enyedi le 12 janvier 2022…

Tournées estivales et paillasson rouges déroulés

Pour ceux-là qui n’auraient pas la dureté d’escompter, des cinémas organisent des avant-premières ou des tournées estivales. Ainsi, Pathé et Gaumont déroulent le paillasson carmin durant trio jours, à manquer de ce vendredi jusqu’à dimanche, au Pathé Opéra Premier de Paris, aux Gaumont de Rennes et Nantes, au Pathé Bellecour de Lyon et au Gaumont Wilson de Toulouse.

Ces salles de cinémathèque projetteront douze films de la présélection confirmée ce vacance : Mes frères et moi de Yohann Manca, De son trouvant d’Emmanuelle Bercot, Un héros d’Asghar Farhadi et Tralala des frères Larrieu vendredi, Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier, Tre Pianni de Nanni Moretti, Les Olympiades de Jacques Audiard et Tromperies d’Arnaud Desplechin chahut, Tout s’est diligent passé de François Ozon, La Fracture de Catherine Corsini, Les Intranquilles de Joachim Lafosse et Le Genou d’Ahed de Nadav Lapid dimanche.

Du côté des sections parallèles, les films de la Quinzaine des réalisateurs seront repris précocement à elles sorties au
Forum des Images à Paris, du 26 août au 5 septembre, en même temps que singulièrement Ouistreham le neuf ciné-club d’Emmanuel Carrère en même temps que Juliette Binoche (qui sortira notoirement le 12 janvier). Et ceux-là de la
Semaine de la critique s’apprêtent à affaisser à eux
tournée, en Corse, à la Cinémathèque de Porto Vecchio du 20 au 24 juillet, à la Cinémathèque française à Paris du 26 juillet au 1er août et au cinémathèque Les Variétés à Marseille du 7 au 12 septembre. Autant de assignation dans se affaisser une tableau du Festival de Cannes.

Laisser un commentaire